Forum du 205 GTI Club de France
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Tombola du 40ème anniversaire de la 205 GTI
Pour jouer, cliquez ICI
Derniers sujets
capteur pmh 205 1.9 cataAujourd'hui à 21:00ericmumu
Ou acheter module alumage Aujourd'hui à 20:58ericmumu
[94]Gilles val de Marne Aujourd'hui à 15:4094 Gilles
Ma petite collection d'anciennesAujourd'hui à 9:41albe73
Julien - 205 Rallye de l'EssonneHier à 18:57Jul205Rallye
La 205 GTI en PresseHier à 18:50Jul205Rallye
Février 2024
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   

Calendrier

Twitter
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Aller en bas
chtinono
chtinono
Membre du Club
Messages : 87
Date d'inscription : 29/10/2020
Age : 56

Enlever efficacement des goujons cassés Empty Enlever efficacement des goujons cassés

Sam 7 Nov - 22:47
fred19 a écrit:Ne nous énervons pas !
Rupture de plusieurs goujons d'échappement, oxydés et cuits jusqu'à la moëlle, ça arrive. La perspective de l'éradication de ces petits morceaux brisés au ras de la culasse ne nous souriant guère :snif: , nous devons sortir les armes d'extraction massive : extracteur hélicoïdal Facom (vu le prix modique de cet article, il faut à tout prix éviter les modèles premier prix, inefficaces et néfastes), "tourne à gauche", chalumeau au propane et, raffinement final, bombe de réfrigérant électronique.Le goujon cassé est tout d'abord percé en son centre - enfin, le plus proche possible de son axe... une perceuse à colonne est conseillée, et là encore, le foret employé doit être de la meilleure qualité. Les abords du goujon sont parfaitement nettoyés à la brosse métallique et au pétrole.L'extracteur est ensuite enfoncé une première fois dans le trou réalisé : sans forcer, on réalise l'ébauche du 'pas de vis' et on vérifie que l'extracteur entre bien dans la matière. L'outil est bien sûr retiré.La culasse en aluminium est alors chauffée sans violence à l'aide du chalumeau, aux alentours du goujon concerné, jusqu'aux environs de 100 degrés. A cette température, aucune dégradation de la pièce n'est à crainte, mais la dilatation de l'aluminium de la culasse joue déjà en votre faveur.A ce point, on pulvérise abondamment dans le trou percé dans le goujon du réfrigérant. Le choc thermique est important, et permet autant de contracter le goujon que de briser le ciment d'oxyde qui le bloque. Il ne suffit plus alors qu'à replacer l'extracteur et à enlever le vilain petit bout de fer rouillé, avec fermeté mais sans démonstration de force inutile. Si, si, ça marche... et très bien, même !Si le goujon dépasse encore, il n'est pas besoin d'extracteur. Après chauffage de la culasse, on enfonce un carton percé d'un trou sur le goujon, ce qui permet de l'arroser de réfrigérant sans en mettre une goutte sur la culasse. Après, c'est à la pince étau de remplir son office.Je terminerai en citant l'existence de forets à pas inversé, lesquels tournent en sens inverse des forets habituels, et ont donc tendance à dévisser les goujons cassés dès le perçage. On peut les trouver en quincaillerie industrielle à prix modique, mais il faut se montrer convaincant, la plupart des vendeurs ignorant jusqu'à l'existence de ce matériel... :heu3:

GTI-61 aime ce message

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum